Pianiste, chef de chœur et chef d’orchestre italien, Roberto Rega commence les études de piano à Pescara, sa ville natale, où il obtient un diplôme de piano au Conservatoire L. D’Annunzio.

Entre 1991 et 1996, il se perfectionne avec Victor Merzhanov, professeur de piano au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Parallèlement, il achève une maturité scientifique et poursuit une formation universitaire en Sciences Informatiques ainsi que des études de composition au Conservatoire de Pescara dans la classe de Edgar Alandia.

Dès l’âge de 12 ans, il est lauréat ou finaliste de nombreux concours de piano et se produit en tant que soliste, en formation de musique de chambre et avec orchestre en Italie, Pologne, Russie, France, Égypte, Suisse et aux Pays Bas.

En 1997, il quitte l’Italie et est engagé en tant que pianiste au Grand Théâtre de Genève, puis à l’Opéra de Paris. En 2002, son interprétation du premier Concerto de Chopin lui vaut le 1er Prix de Virtuosité avec félicitations du jury dans la classe de Dominique Weber au Conservatoire de Sion (Suisse). Par la suite, la Société des Arts de Genève lui confère le prix du public des Jeudis du Piano et il interprète, avec le Ballet du Grand Théâtre de Genève, 2&3 Part Inventions de Bach en tournée dans les Opéras de Genève, du Caire, d’Alexandrie et de Montpellier.

Dès 2007, suivant sa vocation, il se consacre à la direction chorale et d’orchestre. C’est au Conservatoire G. Verdi de Turin qu’il complète un diplôme et un master avec mention en Direction d’Orchestre avec Mario Lamberto, ainsi qu’un master cum laude en Composition et Direction Chorale avec Paolo Tonini Bossi et Dario Tabbia. Il perfectionne la direction de l’opéra avec le Maestro Niels Muus.

Entre 2014 et 2015, il est chef d’orchestre invité au Rousse State Opera en Bulgarie. Il y dirige des productions instrumentales, vocales et lyriques, parmi lesquelles le Stabat Mater de Pergolesi, Orfeo ed Euridice de Gluck, Rigoletto et Aida de Verdi.

Roberto Rega dirige régulièrement les oeuvres majeures du répertoire symphonique et choral de Bach, Vivaldi, Mozart, Mendelssohn, Schumann, Brahms, Fauré, mais il est aussi particulièrement attaché à la production de la Renaissance et aux compositeurs de notre époque (Pärt, Lauridsen, Whitacre, Rutter, Palmeri, Jenkins).

En 2019, il a dirigé à plusieurs reprises le Requiem allemand de Brahms en Suisse, France et République Tchèque. En duo avec le chorégraphe Gérald Durand, il a conçu et réalisé une création originale de musique chorale et danse, avec la participation du Choeur Laudate de Lausanne et du Jeune Ballet Dance Area de Genève.

Roberto Rega tient régulièrement des stages d’orchestre et musique de chambre en collaboration avec les Jeunes Virtuoses de New York et l’Université de Braga au Portugal. A Genève, il collabore en tant que chef d’orchestre avec l’Orchestre Symphonique de l’AMAmusique.

Il est à présent professeur de piano et pianiste accompagnateur de la Maîtrise du Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre (CPMDT) de Genève. Ses élèves ont été récompensés par des premiers prix de concours.

Spécialement apprécié en tant que pianiste accompagnateur de la formation classique des danseurs, en particulier pour son approche de l’improvisation, il travaille également au Département de danse du CPMDT et à l’école Dance Area de Genève.

Chef du Chœur Laudate de Lausanne et du Chœur des Pays du Mont-Blanc entre 2010 et 2021, Roberto Rega dirige actuellement le chœur Ars Vocalis de Lausanne, l’ensemble vocal Si Fa Soul Singers de Turin et l’Ensemble Vocal de Jeunes Auralis, qu’il a créé à Genève en 2018. En septembre 2021, il est nommé chef de chœur des Collèges Claparède et Emilie-Gourd à Genève.