Ars Vocalis est un chœur lausannois d’environ 50 chanteurs, fondé en 2018.

La création du chœur Ars Vocalis (du latin art vocal) reflète la volonté d’un petit groupe dynamique de chanteurs, issus du chœur Laudate Deum, de poursuivre ensemble le chant choral. Le chœur interprète de la musique sacrée et profane. Son répertoire s’étend de la Renaissance à nos jours.

Ars Vocalis est dirigé par Roberto Rega. De par ses qualités pédagogiques, sa connaissance étendue en musicologie et sa sensibilité, il a su créer en quelques mois une harmonie vocale qui ravit tous les choristes.

Pour ses concerts inauguraux en janvier 2019, le chœur a interprété le Requiem de Gabriel Fauré et deux œuvres de Charles V. Stanford, accompagné par le Sinfonietta de Lausanne – de grands moments d’émotion ! Il a ensuite été invité par l’Orchestre Symphonique de l’AMAmusique à interpréter le Requiem allemand de Johannes Brahms au Victoria Hall, avec le Chœur des Pays du Mont-Blanc. En octobre 2019, c’est sur les rives de la Moldau, à Prague et à Sedlec, que les deux chœurs ont présenté cette œuvre dans le cadre de la commémoration des 30 ans de la Révolution de Velours.

Ars Vocalis a aussi interprété la Cantate BWV 48 de Jean-Sébastien Bach lors de la saison 2019-2020 de Cantate et Parole à l’église St-Laurent à Lausanne. En février de cette année, le chœur a donné une illustration de ses objectifs en offrant à son public un florilège de pièces de la Renaissance à nos jours sur le thème de l’Amour, sous le titre Love is in the Air.

Sans aucun doute, ces nombreux projets ont permis de créer une belle dynamique de groupe, car Ars Vocalis, ce sont aussi des rencontres amicales, de chaleureux échanges et une solidarité qui lient l’ensemble de ses membres. Ils se réjouissent de poursuivre leurs projets musicaux sous la direction de Roberto Rega, qui leur apporte toutes ses compétences pour faire vibrer l’art choral.

En janvier 2021, accompagnés par l’Ensemble Baroque du Léman, ils présenteront un programme de musique baroque avec deux œuvres d’Antonio Vivaldi : le Gloria et le Magnificat. En octobre, ils retrouveront le Sinfonietta de Lausanne pour interpréter, avec le chœur de jeunes de la Maîtrise du Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre de Genève, une œuvre contemporaine : The Peacemakers de Karl Jenkins.